La perte d’un être cher est toujours très douloureuse.

Mais, paradoxalement, c’est un moment riche de découvertes, lorsque l’on doit ranger tous ces souvenirs accumulés au fil de toute une vie.
C’est ce qui s’est passé lorsque mon chéri a découvert, dans les cartons de sa maman, un sac plastique contenant un véritable petit trésor à mes yeux. Il savait que cela me toucherait alors il me l’a rapporté. Mon héritage…Et quel héritage!
pelotes laine
Le sac contenait des pelotes et un projet encore sur des aiguilles. Belle-maman avait gardé ça de sa mère, intact.
L’avoir entre les mains m’a bouleversée.
Déjà parce que belle-maman était ma 1ère fan et me demandait souvent que je lui confectionne une écharpe, des mitaines, un chapeau…parce que « tout ce que tu fais est beau et tu as beaucoup de talent » me disait-elle avec son accent inimitable, pour m’encourager.
Et puis, j’ai imaginé cette grand-mère, tentant de transmettre son savoir à sa fille, sans succès!
L’apprentissage du point mousse…tout un art.
point mousse tricot
Je ne sais pas ce que grand-maman avait prévu. Ce projet devait, je pense, représenter fièrement les couleurs du pays de la famille : l’Espagne.
Il n’y avait pas d’étiquette sur les pelotes mais je connais la taille des aiguilles, c’est déjà ça!
aiguilles tricot
J’espère réussir à redonner vie à ce trésor enfoui. Mais je n’ai pas la moindre idée de ce que je vais faire de ces mailles pour l’instant.
Alors en attendant, je les préserve. Et cet encours, devenu « mon » encours, trône fièrement dans notre salon!
déco pelotes laine
Un châle? un plaid? Que vais-je faire de cet héritage si précieux?
Mon héritage
Étiqueté avec :

8 pesnées sur “Mon héritage

  • 24 février 2014 à 07:49
    Permalien

    C'est très touchant. Je suis sure que tu feras un très bel ouvrage avec cet héritage.
    Bisous

    Répondre
  • 23 février 2014 à 21:03
    Permalien

    C'est dingue mais c'est le tricot qui nous avait finalement rapprochées! Comme quoi, le pouvoir des aiguilles est sans limite!

    Répondre
  • 23 février 2014 à 21:01
    Permalien

    Oui, j'y avais pensé, même si les enfants ne sont pas encore à l'ordre du jour!

    Répondre
  • 23 février 2014 à 17:08
    Permalien

    Peut être un joli plaid qui pourra être transmis de générations en générations?
    j'ai moi même récupéré des aiguilles à tricoter de la maman de ma belle-mère. A chaque fois que je tricote avec, j'y pense tendrement.

    Répondre

Laissez une trace de votre passage, ça fait toujours plaisir!

%d blogueurs aiment cette page :